fbpx
A-t-on réussi à nous persuader de troquer nos héros pour des fantômes? Nos arbres pour des cendres brûlantes? — Et pourquoi n’écoutons-nous jamais le texte des chansons populaires, même quand elles sont solennelles comme des hymnes?
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER