fbpx

« Les conventionnels se piquaient d’être les plus bénins des hommes: bons pères, bons fils bons maris, ils menaient promener les petits enfants ; ils leurs servaient de nourrices; ils pleuraient de tendresse à leurs simples jeux, ils prenaient doucement dans leurs bras ces petit agneaux afin de leur montrer le dada des charrettes qui conduisaient les victimes au supplice. Ils chantaient la nature, la paix, la pitié, la bienfaisance, la candeur, les vertus domestiques; ces béats de la philanthropie faisaient couper le cou à leurs voisins avec une extrême sensibilité et pour le plus grand bonheur de l’espèce humaine. »

Chateaubriand, Mémoires d’outre tombe, livre 9 ch. 2 (proposé par notre lecteur Philippe Tommasi)