Le croisement humain-machine

par | 18.10.2020 | En accès libre, Pain de méninges, Slobodan Despot

Mais depuis quelque temps, une nouvelle espèce d’animal est apparue sur la surface du globe. Cette espèce a un nom: les Citoyens. Ils ne vivent ni dans les bois ni dans la jungle, mais dans les bureaux. Cependant ils sont plus cruels que les bêtes sauvages de la jungle. Ils sont nés du croisement de l’homme avec les machines. C’est une espèce bâtarde. La race la plus puissante actuellement sur toute la surface de la Terre. Leur visage ressemble à celui des hommes, et souvent on risque même de les confondre avec eux. Mais sitôt après, on se rend compte qu’ils ne se comportent pas comme des hommes, mais comme des machines. Au lieu de cœurs, ils ont des chronomètres. Leur cerveau est une espèce de machine. Ce ne sont ni des machines ni des hommes. Leurs désirs sont des désirs de bêtes sauvages. Mais ce ne sont pas des bêtes sauvages. Ce sont des Citoyens… Étrange croisement. Ils ont envahi toute la terre.

— Virgil Gheorghiu, La vingt-cinquième heure.

On peut aussi lire…

This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Club-annuel, Nomade-annuel, Nomade-mensuel, Lecteur-annuel ou Lecteur-mensuel.

Le «Miracle à la combe aux Aspics» d’Ante Tomić

Sur un coup de tête, Krešimir décide de partir en ville, à Split, pour se trouver une femme sans passer par les sites de rencontres ou les agences matrimoniales. Il rêve de retrouver Lovorka, la serveuse du bar La Girafe…

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Trop vrai pour être vrai (La criminalité en mouvement, 3)

La question que tout le monde se pose est forcément: pourquoi tant de soumission? Tant de coopération même, puisque les populations ne se limitent pas à faire ce qu’on leur dit de faire, mais témoignent d’un certain empressement à le faire, comme on le voit avec la crise sanitaire? C’est très étrange.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La France vaccinale, entre la carotte et le bâton

Alors que la pandémie s’essouffle et que les variants peinent à remplir leurs promesses de terreur, certains gouvernements ont fait de la vaccination de tous une véritable obsession. En France, on a affaire à une tactique d’entonnoir aboutissant à une société-hospice dont les patients sont insidieusement privés de leurs libertés.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La littérature contre le délire (Journal de Coronafoirus, 13)

La menace sanitaire s’est transformée en dystopie, en prison mentale. Pour couper les voies de retraite, on nous dissocie de la mémoire commune de l’humanité — de la culture en somme. C’est pourquoi la littérature reste l’un des meilleurs antidotes à l’aliénation.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Suisse-UE: le pays réel l’emporte!

Le gouvernement suisse, de manière assez surprenante, a rejeté l’accord-cadre avec l’UE quelques jours après que celle-ci eut refusé de modifier les points inacceptables pour la Confédération(1). Cette décision qui favorise le pays réel, le pays qui travaille, a été critiquée aussi bien par la gauche idéaliste que par la droite affairiste. La déception de ces partis en dit long sur leur vision du pays.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Psychopathologie du totalitarisme (3/3)

Il ne faut pas confondre totalitarisme avec dictature ou tyrannie. Le totalitarisme est une dérive mentale collective, une folie présentant l’apparence de la raison et du discours argumenté. On la reconnaît notamment à son déni de la réalité et à son délire de persécution justifiant la persécution d’autrui. Dans ce mini-feuilleton, Ariane Bilheran nous présente les caractères essentiels de cette psychopathologie.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir