L’Ogre

par | 29.09.2019 | En accès libre, Futurisk, Sébastien Fanti

On m’avait que j’allais contribuer à nourrir la réflexion des extrêmes. Que je serais un faire-valoir, le plumitif dévoué garant du politiquement correct! Que je serais le vassal de l’Ogre!

L’Ogre?

Le Rédacteur en chef. L’omniprésent, l’omnipotent, l’omniscient.

Depuis vingt ans que j’exerce cette profession, j’en ai connu. Tant.

Tant de couards qui après l’appel d’un gouvernant renoncent à leur édito et se confondent en excuses.

Tant d’incarnations de la duplicité qui jurent et parjurent aussi vite que la lumière se répande.

Tant de tartuffes pour qui le mot-vérité est une équation plurifactorielle protéiforme évolutive.

Jamais l’Ogre ne m’a dit que penser ni comment penser.

Jamais il ne m’a bridé, ni à l’instar de Shakespeare n’a considéré que la fulgurance qui m’habite s’avérait dangereuse.

Corrigé grammaticalement et lexicalement certes. Mais c’est tout.

Et c’est déjà beaucoup.

Exigeant, motivant, parfois cinglant, il est… mon Ogre.

L’Antipresse: c’est lui et moi tout simplement.

  • Article de Sébastien Fanti paru dans la rubrique «Futurisk» de l’Antipresse n° 200 du 29/09/2019.

On peut aussi lire…

Se laisser aider

Nous ne sommes jamais seuls, mais c’est dans la solitude que nous nous en apercevons. Voilà encore un choix fondamental à faire dans une vie: cheminer tout seul, porter seul sa fierté et ses angoisses, ou se laisser pousser dans le dos, comme l’ailier propulsé vers le but adverse par les mille gorges de son public.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Milosz Matuschek: le procès Assange, tombeau de la liberté d’informer

Milosz Matuschek, qui vient d’être remercié par la *Neue Zürcher Zeitung* pour une chronique extrêmement lue sur les corona-sceptiques, poursuit avec d’autant plus d’énergie son combat pour la liberté de pensée et d’expression. Son résumé de l’affaire Assange et de ses enjeux n’est pas seulement utile et précis. C’est encore une synthèse de l’esprit du temps et un vibrant appel à la prise de conscience.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le Rebelle comme modèle de vie (6)

Pourquoi entre-t-on en rébellion? Comment se met-on en réseau? Pour quoi et contre qui se bat-on? Autant de questions éternelles qui, l’air de rien, redeviennent brûlantes…

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le journalisme vivant est ailleurs

«Ich bin ein Berliner!» Qui aurait pu penser que le propre neveu de JFK venant 57 ans plus tard à Berlin défendre les mêmes libertés serait accueilli par le même silence glacial des médias soviétiques… qui sont les nôtres.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le Rebelle comme modèle de vie (5)

Si nous ouvrons les yeux sur la réalité concrète de ce que nous vivons, les attitudes à adopter et les solutions possibles s’imposent d’elles-mêmes. Encore faut-il avoir la force de ne pas s’enfoncer la tête dans le sable…

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir

dictum ut tempus commodo et, sit non massa Donec lectus