Tous les chemins mènent à Kaboul

par | 5.12.2021 | Jean-Marc Bovy, Le Grand Jeu

L’Afghanistan, ce récif montagneux où les empires s’échouent… Au travers d’un utile rappel historique, Jean-Marc Bovy esquisse le rôle de cette zone-pivot dans les stratégies séculaires du Grand Jeu. Mais aussi dans l’effondrement en temps réel de la puissance US que nous observons aujourd’hui.
CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

On peut aussi lire…

This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Club-annuel, Nomade-annuel, Nomade-mensuel, Lecteur-annuel or Lecteur-mensuel.

Comment le Covid a transformé ma vision de l’Holocauste

«Comment des nations civilisées et instruites ont-elles pu tomber dans de tels accès de barbarie?» C’est la question battue et rebattue que l’humanité s’est posée depuis 1945 au sujet de l’Allemagne nazie. Roger L. Simon croyait que seuls ceux qui y avaient vécu pouvaient le comprendre. C’est alors que la pandémie est arrivée…

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Suicide par flic interposé

On aurait pu trouver une diversion moins risquée qu’une guerre pour escamoter la sortie de scène de Coronafoirus. Ou peut-être pas. Depuis l’origine des temps modernes, le spectre de la guerre est le Monsieur Loyal de toutes les crises du capitalisme, celui qui permet d’enchaîner les numéros et de «redémarrer la machine». A chaque fois l’on jure que jamais plus et puis…

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La démocratie contre la liberté? (1)

Du régime occidental, on peut difficilement dire aujourd’hui que ce soit un régime libre: libre, assurément non. Mais on ne peut pas non plus dire qu’il ne soit pas démocratique. Il est au contraire on ne peut plus démocratique.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Kaboul, fin de partie

La lutte contre le terrorisme ne serait-elle que la feuille de vigne de la politique extérieure des USA? Voilà une question bien naïve, car ce n’est un secret pour personne: derrière les guerres d’Afghanistan, d’Irak, de Libye et de Syrie se profilent d’énormes intérêts économiques liés aux ressources en pétrole, en gaz ou en richesses minières.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir

Ne lisez pas ce message!

Les sites internet sont compliqués, lents, pleins d’obstacles.
Les lettres sont personnelles et sûres.
Les choses essentielles ne sont pas placardées sur les murs: elles sont dites dans des lettres.
C’est pourquoi l’Antipresse est une lettre-magazine adressée à ses abonnés.
Vous vous abonnez une fois et vous n’aurez plus jamais besoin de voir cette fenêtre, ni même ce site.

Pour cela, il vous suffit de vous abonner ici (ou de vous connecter si vous êtes déjà dans le cercle).

Merci ! Un message de confirmation va vous parvenir.