Crypto AG. La ligne rouge

par | 23.02.2020 | En accès libre, Futurisk, Sébastien Fanti

Je lis tout ce qui est publié, respectivement diffusé sur cette affaire. Tout. Et je souris. Souvent.

Le nombre d’experts qui se targuent de tout connaître de ce dossier ne cesse de m’étonner.

Tout comme de ceux qui déclarent ne rien en savoir.

Pour ma part, je réserve mes mots aux deux instances saisies de ce dossier: un ancien juge fédéral et la Délégation des Commissions de gestion. Mon rôle importe peu. Il est, à ce stade, infinitésimal.

La seule question qui m’importe est celle de la ligne rouge.

Celle qui, si elle a été franchie, devra inexorablement conduire à des actes forts. Nonobstant toutes les tentatives actuelles de minimiser les conséquences de ce qu’il faut bien appeler le CryptoGate tant en termes de neutralité que de démocratie.

Quelle est-elle? Celle des enfers. Du schéol.

La destruction du «General Belgrano»

Concrètement, cela signifie que si quiconque a été torturé, emprisonné, assassiné en raison de la découverte du subterfuge, il faudra alors avoir le courage de sanctionner, de manière inclémente, tous ceux qui ont concouru ou su ce qu’il advenait. Et n’ont rien fait.

La démocratie helvétique se targue d’être la plus vieille démocratie du monde. Cela ne restera que des mots si elle est incapable de vouer aux gémonies ceux qui en ont fait l’obéissant valet d’un service de renseignement étranger.

La ligne rouge a-t-elle été franchie?

Vous en saurez beaucoup plus dans un prochain article.

  • Article de Sébastien Fanti paru dans la rubrique «Futurisk» de l’Antipresse n° 221 du 23/02/2020.

On peut aussi lire…

Etat totalitaire, mode d’emploi

Jamais le pouvoir n’était allé aussi loin. On est même très au-delà de Big Brother. Jamais Big Brother n’aurait seulement imaginé ce qui est en train de se mettre en place.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le dernier combat de l’humanité (Journal de Coronafoirus, 8)

Les brumes de la psychose pandémique se dissipent peu à peu, débouchant sur un paysage recomposé, inédit. Si inédit que l’humanité pourrait en être entièrement transformée. La résistance à la dictature numérique qui nous guette sera peut-être le dernier combat de l’homme tel que nous le connaissons. Esquisse du champ de bataille.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Hold-Up, la part infalsifiable

Sorti le 11 novembre en VOD, le documentaire *Hold-Up* de Pierre Barnérias a soulevé une polémique colossale. Déprogrammé sans explication par son hébergeur Vimeo, il est allé gonfler — en libre accès — l’affluence des plateformes alternatives comme Odysee. Tant le film lui-même que son accueil et son mode de diffusion marquent une rupture essentielle.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La culture, à quoi bon?

Jamais il n’y eut plus d’écoles et d’universités, jamais plus de livres. Mais qu’est-ce que cela change? Les nouveaux royaumes barbares ont-ils besoin de la culture ou n’est-ce qu’un bagage inutile dans le train du servage généralisé?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le réveil ou la mort

Nous voici le dos au mur. L’humanité s’est mise elle-même sur le fil du rasoir. Au-delà des différences de repères spirituels et culturels, la cloche d’éveil qu’agite Caitlin Johnstone s’adresse à tout un chacun.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Kosovo: les terroristes de l’UÇK dans de beaux draps

L’arrestation de quatre têtes du mouvement terroriste UÇK signifie-t-elle une volonté sincère des Occidentaux de se débarrasser de leurs sanglants hommes de main dans les Balkans? se demande Nikola Mirković, l’un des meilleurs connaisseurs de la question Kosovo.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir

sed Phasellus elit. Curabitur ut id libero. leo. commodo dolor. libero