France

Le témoin par destin (Chroniques du totalitarisme, 6)

Aucun grand crime, aucune tragédie humaine ne sont restés sans témoins. C’est à croire que le destin, ou l’inconscient collectif, affecte ce rôle à certains individus privilégiés, et leur accorde des protections providentielles pour accomplir leur mission. Ceci vaut tant pour la «grande histoire» que pour les drames intimes des familles et des communautés.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

TRIBUNE • Comment le Servin est devenu Cervin

Horace-Bénédict de Saussure était-il dyslexique?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Le «Septembre éternel» de Julien Sansonnens

Le corps et l’esprit de l’homme moderne, comme ceux de la France, se meurent de lassitude et d’un manque crucial de désir. Chez Sansonnens, influencé par Houellebecq et Rousseau, la société marchande détruit tout lien affectif, familial et collectif.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Quand tout devient fou… (Chroniques du totalitarisme, 5)

Cet été 2021, j’ai eu l’occasion de venir en France, pays dans lequel je n’avais pas mis les pieds depuis plusieurs années. Ce fut l’occasion pour moi de constater une sérieuse dégradation des relations humaines et des valeurs, terreau sans doute fertile pour accueillir la décompensation paranoïaque en cours.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

MARQUE-PAGES • La semaine du 8 au 14 août 2021

Les incontournables de la semaine sélectionnés par Slobodan Despot

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

L’apogée paranoïaque (Chroniques du totalitarisme, 4)

Le totalitarisme réduit le corps humain à sa plus élémentaire expression, qui sert de marqueur à la ségrégation. C’est bien au regard des traits de la couleur de peau, ou encore de la vaillance ou non des corps, qu’a lieu la sélection entre ceux qui ont des droits et ceux qui sont relégués à la frontière des permissions octroyées, c’est-à-dire hors de la vie sociale et politique.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

«Un de Baumugnes» de Jean Giono

Pas de folklore chez Giono, mais des pages entières de mythologie ancestrale à hauteur d’homme, car il ne décrit que ce que l’on peut voir, toucher, sentir.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

TRIBUNE • Un maire dit NON à la discrimination sanitaire

A Salbris, on a préféré annuler le festival d’été que de trier les citoyens — et la décision a été unanimement saluée!

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

La vie nue, et encore… (Chroniques du totalitarisme, 3)

C’est officiel désormais: votre corps ne vous appartient plus, il est à l’État ou plutôt à une caste dirigeante fanatique hantée de projets transhumanistes. C’est si énorme, si choquant, que la plupart ferment les yeux. Les lucides, eux, s’efforcent de décrire et de comprendre cette nouvelle vie dans un donjon, avec mille outils de contention.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus