La religion de l’inhumanité

Nous avons, en cet hiver 2020-2021, le privilège d’observer un spectacle rare. Privilège que la plupart préféreraient sans doute laisser à d’autres: le virage d’une société «modérée» sinon démocratique vers l’autoritarisme et la dérive totalitaire.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

at massa leo. ut amet, Donec Phasellus non justo facilisis Aenean Lorem