Présence

«Tu vois? Je suis là avec vous. Ne t’inquiète pas. D’ailleurs tu t’inquiètes trop. Il y a plein de choses que tu ne fais pas comme il faut. Tu traînes la jambe. Tu peux mieux faire. Bouge. Tu n’es pas seul. Écoute les paroles des chansons.»

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La définition officielle de la désinformation scientifique se précise

Pendant que vous vaquez à vos occupations en croyant qu’une pomme est une pomme, un homme un homme et un chat un chat, des comités académiques hautement compétents dressent le catalogue de vos négationnismes et œuvrent activement à la définition «scientifique» de la désinformation. Lequel ouvrage ressemble furieusement à un concile d’inquisiteurs en chapeau pointu.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Afghanistan, souvenirs d’abjection

Pour l’Antipresse, et dans le contexte de l’actuelle guerre en Ukraine, j’ai souhaité recueillir le vécu d’un témoin-clef de l’Afghanistan du temps de la guerre, concernant le comportement et la décadence des élites occidentales en pays occupé. Ce témoin, bien sûr, souhaite conserver son anonymat. Nous l’appellerons ici Nikos.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le miracle de saint Georges

La Saint-Georges, chez les Serbes, est la grande fête du printemps et du renouveau (23 avril/6 mai). C’est aussi l’une des slavas les plus populaires. Aleksandra Pavićević nous adresse ce conte miraculeux qui illustre une coutume spécifique à ce peuple: le culte d’un saint patron familial, et non personnel, dont la vénération se transmet de père en fils depuis la nuit des temps.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Un coin rouge

Saint-Séraphin-de-Sarov est partie en fumée, j’y venais parfois chercher le fantôme de Marina Tsvetaieva, comme je cherchais naguère dans Saint-Pétersbourg, au bord de la Neva, l’ombre haute d’Anna Akhmatova, du côté de la Prison des Chaînes. La Russie m’est venue par la littérature, et l’orthodoxie slave par les icônes et le Roublev de Tarkovski, il y a pire comme passeurs!

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La malédiction du pain en tranches

Sommes-nous les otages de l’optimisation universelle? Notre temps nous appartient-il ou devons-nous le tailler et le comprimer sous toutes les coutures? Cette méditation chaleureuse et profonde de Mary Harrington nous oblige, avec talent, à arrêter quelques instants la roue de l’écureuil où la frénésie technologique nous a jetés.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Les coulisses de l’histoire… se cachent dans une BD!

C’est une petite merveille, une perle dans la pourtant foisonnante production de bandes dessinées francophones des années 80. Le lecteur d’aujourd’hui, en la feuilletant, aura la surprise de découvrir une dystopie réelle, une histoire occulte du XXe siècle, ahurissante et pourtant vraie, qui est en train de se résoudre dans le sang et sous nos yeux… En refermant ce livre, on est pris de vertige.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Internazionale (Chroniques du totalitarisme, 9)

Les silhouettes d’une secte occulte traversent toute l’histoire contemporaine. Sommes-nous bien sûrs d’avoir vaincu le nazisme et liquidé le dossier à Nuremberg? Comment alors avons-nous pu laisser le personnel, les techniques et les idées de ce mouvement se mettre à l’abri puis se recycler dans l’Europe de l’après-guerre? Et pourquoi suscite-t-il aujourd’hui autant de fascination et de déni à la fois?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER