Soudain, le «faux drapeau» n’est plus une théorie du complot!

Que «nos» gouvernements puissent monter des attaques contre eux-mêmes ou leurs alliés pour faire avancer leurs plans: voilà une scandaleuse théorie du complot qui mérite d’être censurée. Quand on en accuse les Russes, en revanche, la théorie du «faux drapeau» devient soudain parfaitement acceptable. Et les médias la relaient sans une ombre d’esprit critique…

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Celui qui commande est celui qui sert

A la fois homme de prière et chercheur scientifique, l’auteur de ce texte nous livre une réflexion classique mais essentielle sur la différence entre les vrais chefs et les «petits maîtres de ce monde». Qu’on soit croyant ou pas, cette méditation sur le gouvernement par le don de soi et la vérité opposé au gouvernement par le calcul et la ruse nous dépeint aujourd’hui une opposition pour le moins… familière.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Dmitry Orlov: «Les adorateurs du Diable n’ont pas d’avenir»

Ingénieur russe ayant vécu la plus grande partie de sa vie aux États-Unis, Dmitry Orlov est l’un des fondateurs de la «collapsologie». Il dépeint la société industrielle en phase terminale avec un humour noir irrésistible et une lucidité énervante. Orlov est retourné en Russie, d’où il nous a envoyé quelques appréciations lapidaires sur la situation actuelle.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La charité (Chroniques du totalitarisme, 7)

Depuis longtemps, l’Occident a abandonné ses vieux, ses fous, ses handicapés, ses enfants, ceux qui dérangent. L’individu est isolé et dissocié de lui-même. Ce que nous vivons n’est que le prolongement de notre fermeture de cœur.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le témoin par destin (Chroniques du totalitarisme, 6)

Aucun grand crime, aucune tragédie humaine ne sont restés sans témoins. C’est à croire que le destin, ou l’inconscient collectif, affecte ce rôle à certains individus privilégiés, et leur accorde des protections providentielles pour accomplir leur mission. Ceci vaut tant pour la «grande histoire» que pour les drames intimes des familles et des communautés.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Quand tout devient fou… (Chroniques du totalitarisme, 5)

Cet été 2021, j’ai eu l’occasion de venir en France, pays dans lequel je n’avais pas mis les pieds depuis plusieurs années. Ce fut l’occasion pour moi de constater une sérieuse dégradation des relations humaines et des valeurs, terreau sans doute fertile pour accueillir la décompensation paranoïaque en cours.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’apogée paranoïaque (Chroniques du totalitarisme, 4)

Le totalitarisme réduit le corps humain à sa plus élémentaire expression, qui sert de marqueur à la ségrégation. C’est bien au regard des traits de la couleur de peau, ou encore de la vaillance ou non des corps, qu’a lieu la sélection entre ceux qui ont des droits et ceux qui sont relégués à la frontière des permissions octroyées, c’est-à-dire hors de la vie sociale et politique.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER