La folie du monde vue par l’Antipresse

COVID-19 • L’armée se pourvoit en chloroquine, au cas où…

2.05.2020

La vidéo circulait sous le manteau, mais tout de même de manière virale. On y voyait des stocks de phosphate de chloroquine partis de Chine à destination de la Pharmacie centrale des armées.

Montage? Théorie du complot? Eh non. L’authenticité de la vidéo est confirmée même par les «checknews» de Libé. Pendant que la France officielle mettait des bâtons dans les roues du Dr Raoult, le ministère des Armées commandait en douce et «au cas où» des stocks importants de «sa» chloroquine injectable.

Contacté par CheckNews, le ministère des Armées explique : «Dans le contexte de forte tension des approvisionnements en matière première à usage pharmaceutique, le ministère des Armées a réalisé un achat de précaution, si jamais la chloroquine se révélait être validée par les autorités de santé comme étant utile pour lutter contre le Covid-19.»

Si jamais, si jamais… On leur a pourtant bien dit, à ces médecins militaires, que le cocktail du barbu de Marseille ne fonctionnait pas. Parole de Big Pharma!

Curieusement, depuis la réception de ce stock, en quelques jours les 700 infectés du Charles de Gaulle sont tous guéris du coronavirus et de retour au boulot. Pure coïncidence qui ne prouve rien, en l’absence d’evidence based medicine.

  • Via Nil Mekki.

Les Turbulences sont les cailloux sur le chemin qui mène à l’Antipresse, hebdomadaire unique et indépendant animé par l’intelligence naturelle.
Vous pouvez vous y abonner ici!

Ne lisez pas ce message!

Les sites internet sont compliqués, lents, pleins d’obstacles.
Les lettres sont personnelles et sûres.
Les choses essentielles ne sont pas placardées sur les murs: elles sont dites dans des lettres.
C’est pourquoi l’Antipresse est une lettre-magazine adressée à ses abonnés.
Vous vous abonnez une fois et vous n’aurez plus jamais besoin de voir cette fenêtre, ni même ce site.

Pour cela, il vous suffit de vous abonner ici (ou de vous connecter si vous êtes déjà dans le cercle).

Merci ! Un message de confirmation va vous parvenir.