La folie du monde vue par l’Antipresse

ESPACE • OVNI ou SpaceX?

25.04.2020

Qu’est-ce donc que cette chose? se demandent les internautes en postant des photos de pointillés à peine visibles sur fond noir.

Un peu partout sur la planète, les scruteurs du ciel commencent à voir des «colliers» ou des «trains» de points lumineux défilant dans la nuit. Il ne s’agit probablement pas d’OVNI, mais bien de satellites commerciaux propulsés par SpaceX:

Vous avez entendu parler des satellites Starlink ? Ils sont très controversés. Conçus par SpaceX pour créer un accès Internet partout sur la planète, le projet ultime prévoit une constellation massive de 42 000 satellites.

Cette semaine, ils apportent un spectacle lumineux sans précédent dans le ciel nocturne de l’Europe occidentale, avec des dizaines de satellites qui se croisent les uns les autres en quatre heures environ.

42’000 lampions en guirlande, chaque nuit, où que vous soyez sur la planète? Les extraterrestres pourront désormais se promener sans inquiétude. Plus personne ne distinguera leurs vaisseaux dans la pollution lumineuse générale…

Les Turbulences sont les cailloux sur le chemin qui mène à l’Antipresse, hebdomadaire unique et indépendant animé par l’intelligence naturelle.
Vous pouvez vous y abonner ici!

Ne lisez pas ce message!

Les sites internet sont compliqués, lents, pleins d’obstacles.
Les lettres sont personnelles et sûres.
Les choses essentielles ne sont pas placardées sur les murs: elles sont dites dans des lettres.
C’est pourquoi l’Antipresse est une lettre-magazine adressée à ses abonnés.
Vous vous abonnez une fois et vous n’aurez plus jamais besoin de voir cette fenêtre, ni même ce site.

Pour cela, il vous suffit de vous abonner ici (ou de vous connecter si vous êtes déjà dans le cercle).

Merci ! Un message de confirmation va vous parvenir.