Slobodan Despot

Slobodan Despot

Fondateur / Directeur / Rédacteur

Son nom n’est pas un pseudonyme! Suisse d’origine serbo-croate, Slobodan Despot a baigné dans le livre toute sa vie. Traducteur, directeur de collections puis directeur adjoint des éditions L’Age d’Homme, il a été le cofondateur en 2006 des éditions Xenia, qu’il dirige actuellement. Il a traduit une trentaine de livres de quatre langues et collaboré à la publication de centaines d’autres.

Dans ses nombreuses vies parallèles, Slobodan Despot a été photographe, directeur de magazines, porte-parole de Franz Weber, conseiller en communication, parolier et surtout romancier (Le Miel et Le Rayon bleu, aux éditions Gallimard).

« Les peuples où les hommes pensent que la littérature n’est qu’un loisir sont des peuples perdus. La littérature est un plaisir, mais non un loisir ni une distraction. La littérature, c’est la sève même de la vie, restituée de manière infalsifiable. La littérature ment en permanence pour dire le vrai, mais un écrivain qui ment à son lecteur n’est pas un bon écrivain et ne restera pas. La sincérité totale est la première vertu d’un auteur. C’est sans doute pourquoi Victor Hugo écrivait nu. »

«Hommes sans littérature, hommes sans échine», Antipresse n° 22, 1.5.2016.

Les articles de Slobodan Despot

Des racines dans la terre… et dans le ciel

Quelques jours avant que le coronavirus gèle notre existence comme le château de la Belle au Bois dormant, j’avais entrepris avec mon ami Lopreno une virée chez les paysans du pays de Vaud et de Fribourg. Je propose ces notes comme une invocation d’une vie plus saine et plus humaine une fois que cet orage de maladie et de peur sera passé.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Suisse: après le déconfinement, la déconfédération?

Les cabinets médicaux doivent-ils être numérisés? Le commerce de détail remplacé par des «supply chains» automatisées? Les tables de restaurants et autres terrasses de cafés appartiendront-elles bientôt au passé? Sous ses airs bonhommes, le Conseil fédéral suisse serait-il en train de mettre en place une véritable «stratégie du choc» ultralibérale visant à reléguer la société solidaire que nous avons connue aux oubliettes?

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Ève et son Adam, ou le symbole de l’ère postcorporelle

Dans «La fourmilière humaine globale», Alexandre Zinoviev décrivait le monde d’après la victoire de l’idéologie occidentiste et de la technologie qui s’y rattache. Dans le conte qui suit, nous faisons connaissance avec le «patient zéro» de cette civilisation hypertechnique et infrarégressive…

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Plus qu’un virus, c’est un bug! (Journal de Coronafoirus, 4e semaine)

Avant même que l’épidémie de COVID ait impacté de manière perceptible la mortalité globale de ce printemps 2020, l’objet de nos angoisses se déplace déjà. Le virus est une chose, l’après-virus, on s’en rend compte, sera une tout autre paire de gants. Et non jetables, ceux-ci!

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Aleksandra Pavićević: la réalité de la vie contre la peur de la mort

Au début de la crise pandémique, nous avons reçu cette lettre d’Aleksandra Pavićević, anthropologue et chercheuse. Attelée de longue date à l’étude de la mémoire collective et des rites funéraires, elle a rédigé cette méditation empreinte de foi orthodoxe, mais dont le message universel nous a semblé particulièrement bien venu dans la tempête de peur — et de peur de la peur — que nous traversons.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Le journal de Coronafoirus (3e semaine)

Le printemps s’installe et avec lui l’envie tangible de sortir de ce cauchemar. En France, des audacieux osent même aller randonner et jouer à cache-cache avec l’aviation policière. En Suisse, on se tâte et se retâte, si prudemment qu’on évite les grosses bêtises. Et nous, pendant ce temps, nous nous rappelons ce rêve lointain, si présent que nous croyons l’avoir vécu: la civilisation…

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Dr John Lee: a-t-on surréagi au coronavirus?

Nous reproduisons cette tribune remarquable de sérénité et de méthode du Dr John Lee, professeur de pathologie et consultant de la Santé publique britannique, qui explique comment une lecture hâtive et tendancieuse des chiffres peut entraîner des mesures politiques potentiellement plus dévastatrices que l’épidémie elle-même.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Le journal de Coronafoirus (2e semaine)

Pendant qu’il en est encore temps, rassemblons les signes et les preuves de l’autre vie, celle d’avant le virus, où nous étions libre de prendre un café sur n’importe quelle terrasse et de nous embrasser partout. Et demandons-nous si nous ne sommes pas entrés dans une réalité parallèle…

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus